Choisissez le vélo qui vous correspond :

Protéger son vélo du vol

 

Les gens deviennent réticents envers l'achat d'un deux roues (voir notre article sur le bicycode), surtout dans les villes, car les vols sont d'autant plus fréquents.

 

Pour aider certains d'entre vous à remédier à leurs craintes, voici quelques conseils et astuces pour roulez plus sereinement.

 

 

 

 

 

Avec le nombre d'antivols disponibles à la vente, il est normal que vous puissiez perdre la tête dans les choix mis à votre disposition ou avoir du mal à définir quel sera l'antivol le plus efficace.

 

À ce problème là nous allons essayer de vous guider pour faire le meilleur choix.

 

Tout d'abord, voici les différents types d'antivol existants :

 

La chaîne : le classique, efficace si les maillons et le cadenas sont très épais, mais alourdi la charge du cycliste du fait de son poids assez élevé. Si vous souhaitez ce genre d'antivol, pensez à prendre un modèle avec une armature en tissus pour éviter de faire d'abîmer votre cadre !

 

Le câble : en fer souvent tressé, c'est vraiment l'antivol qu'il faut que vous évitiez à tout prix, quelques secondes suffisent pour le sectionner, sans bruit et discrètement, ne vous dirigez donc pas vers un produit de ce type.

 

Le boa : l'antivol câblé avec l'armature souvent en plastique, avec le câble, c'est l'antivol a éviter. Quel que soit le prix que vous l’achèterez, la protection est minime du fait de sa très faible résistance.

 

Le cadenas à glissière : c'est l'antivol très souvent fixé directement sur le cadre du vélo, à l'arrière, et qui vient entourer et bloquer la roue arrière. Très utile et efficace, mais ne suffit pas pour une protection totale, même si votre vélo en est équipé, nous vous conseillons vivement de le combiner à un autre système d'antivol.

 

Le cadenas en U (Le choix de l'équipe) : souvent placé en hauteur, avec donc une efficacité accrue, et très résistant en comparaison de ses congénères, le cadenas en U est celui que nous vous recommandons le plus.

Si vous vous en procurez un de dimensions assez large (15 cm de large et 30cm de long), vous pourrez attacher vos deux roues ainsi que votre tube de cadre diagonal, ce qui vous garanti une très haute protection contre le vol.

Il en existe aujourd'hui des pliables, compacts et extrêmement léger avec le même niveau de protection.

 

 

 

 

 

 

Certaines fois, cela ne tient qu'à de bonnes habitudes à prendre ! Que vous vous arrêtiez seulement pour une minute ou plusieurs heures, dans la cage d'escalier de votre immeuble ou au beau milieu d'un parc, pensez à toujours cadenassez votre antivol.

 

Les rues et lieux peu fréquentés sont également à éviter si vous souhaitez stationner votre vélo, préférez plutôt des endroits avec un minimum de fréquentation.

 

 

 

 

 

Voici la disposition optimale que vous devriez avoir une fois votre(vos) antivol(s) placé(s). Privilégiez toujours le placement de l'antivol en hauteur, attaché à la roue avant et si possible à un point fixe de votre cadre, serrure dirigée vers le bas pour provoquer une infraction beaucoup plus difficile.

Nous vous conseillons un deuxième antivol optionnel pour vous garantir une protection encore plus forte, fixez-le à la roue arrière et à un point fixe de votre cadre, serrure vers le bas.

 

Si votre antivol est trop petit pour être fixé à la roue avant et au cadre, préférez la seconde configuration (optionnelle), c'est à dire fixé à la roue arrière et à un point fixe de votre cadre, la serrure vers le bas.

 

 

 

 

 

 

Soyez préventif ! Pensez, si vous le pouvez, à changer vos dispositifs de serrage rapide par des dispositifs a serrage mécanique (serrage de selle, de roues, ...)

 

Pensez également à prendre sur vous les éléments clipsable de votre vélo telle que la selle si vous n'avez pas changé le dispositif, vos lumières, vos réfléchissants de roues, vos pédales si elles sont dé-clipsables, ...

 

 

 

 

 

 

Comme nous vous le recommandons vivement dans un de nos articlesfaites marqué votre numéro par un service Bicycode, ce numéro, en cas de vol, permet aux services de police et de gendarmerie nationale d'identifié en très peu de temps le vélo volé et d'agir rapidement.

 

 

 

Ineffaçable et facilement identifiable, le numéro attribué à votre vélo vous permettra de roulez plus sereinement et facilité la restitution de votre vélo en cas de vol. 

 

 

En espérant que nos conseils vous permettront une meilleure confiance dans vos trajets quotidiens, loisirs et professionnels en vélo.

 

 

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris